Plantation

PETIT GUIDE DE LA PLANTATION ET DE LA RECOLTE DU SAFRAN

 

 

 

Plantation :

De juillet à août.

Planter à l'aide d'une houe, à une profondeur de 15 cm. Poser les bulbes bien à    

plat, distants de 15 cm sur le rang et de 15 à 20 cm entre les lignes.

En creusant la ligne suivante, recouvrir les bulbes du rang précédant. 

Pour des lignes droites, suivre un cordeau.                                                          

Prévoir une allée tous les 4 rangs.

Une densité de plantation trop importante peut conduire à l'étouffement, suite à la multiplication

naturelle des bulbes

 

Floraison :

Automnale, en octobre/novembre, pendant 4 à 6 semaines,

plante à la végétation inversée.

La fleur sort de terre pendant la nuit,

protégée par une gaine blanche et entourée de feuilles,                                                                             

déchire la gaine puis s'épanouie

et meure en 48 heures.

Fleur hermaphrodite formée de 6 tépales ovales ; 3 pétales et 3 sépales.

Androcée composé de 3 étamines chargées de pollen et un pistil filiforme se divisant en

3 stigmates rouges vif trifurqués, dentelés et plissés, longs de 3 à 4 cm.

 

Récolte :

Matinale et journalière.  

Cueillir les fleurs à la base,

après l'évaporation de la rosée, et dans l’idéal,

avant leur éclosion.

 

Préparation :

Le jour même, éplucher les fleurs une par une,

écarter les corolles,                                                                                                               

saisir délicatement le pistil et le couper à la jonction des

3 stigmates et du style de couleur jaune.

 

Séchage :

Étape délicate réalisée selon les pays:                              

en four, sur poêle à bois, sur brasero, en plein soleil,

en séchoir à pollen, en étuve,                                                                                        

sur plaque vitrocéramique, électrique, ...

à une température comprise entre 35 et 50°c

pendant 10 à 30 minutes selon la quantité…

Le séchage conditionne la conservation de l’épice et sa qualité.

Une des fraudes consiste en un séchage partiel...

à savoir :

Le Safran doit perdre 80% de son poids. Le taux d’humidité ne doit pas dépasser 12%.

Il faut donc peser le safran frais puis le safran sec.                                                                                                            

On obtient 20 gr de condiment à partir de 100 gr de stigmates frais !

Le séchage s'apprécie au toucher, les stigmates doivent être légers, raides, cassants mais

pas trop et rouge sang.

 

Conservation :

A l'abri de la lumière et de l'humidité pour conserver l'arôme.

Dans l'idéal, laisser reposer le Safran dans son pot hermétique pendant 1 mois avant

consommation.

Il gardera le meilleur de lui-même pendant 2 à 3 ans.